Qu'est ce que Peacemaker ?​​​​​​​
Projet d'exman de 2° année. Nous devions créer un concept de jeux vidéo et réaliser toute la communication du projet (Boitier CD, publicité, présentoire...) J'ai créé Peacemaker un jeux vidéo open world durant la guerre de Sécession des États-unis au 19ème siècle.

Graphisme | Packaging | Publicité | Illustration
Logotype :​​​​​​​
Le Logotype de "Peacemaker" est inspiré des vieilles typographies de l'époque du XIXème siècle. Le jeu se nomme Peacemaker, en référence au nom donné par les Américains, à l'époque, au fameux Colt Single Action Army qui faisait des ravages dans l'Ouest.
Boitier / CD / Livret :​​​​​​​
Pour le boitier je voulais faire un travail autour du personnage principal : James Mac Lane. Ce dernier est un vengeur déguisé en prêtre. J'ai voulu travailler avec cette dualité (religion et vengeance) à l'intérieur du boitier : le livret est une bible (référence à l'habit de prêtre) et le CD un barillet de colt (référence à la vengeance).
Personnage #1 :
Frank Quantrill est un hors-la-loi américain, chef de l'unité de combat de la guerre de sécession responsable des plus importantes tueries visant délibérément des civils. Lorsque la Guerre Civile éclata, Frank Quantrill se joignit à l'armée confédérée et participa à quelques combats. Mais son aversion pour la discipline militaire et son esprit d'indépendance lui font vite abandonner cette carrière. Il se joignit alors à une bande de partisans esclavagistes, s'imposa à eux comme leader et entreprit de nombreux raids contre des villes du Nord, comme la ville de Lawrence, point de départ de notre aventure.
Personnage #2 :
James Mac Lane est le sénateur de la ville de Lawrence. Lorsque la Guerre Civile éclata entre Sudiste et Nordiste, il prit la tête d'une bande de guérilleros unionistes, et effectua plusieurs raids dévastateurs au Missouri. Lorsque Frank Quantrill attaqua la ville de Lawrence, James, ayant entendu le bruit des chevaux au galop, se cacha en chemise de nuit dans une botte de foin. Lorsque le massacre fut terminé, que la ville fut pillée et brûlée, James décida de se venger des guérillos Sudiste. Cette photo est la dernière prise de James M.L. Ce dernier ayant changé d’apparence après le massacre.
Communication :
La communication à une particularité au niveau des annonces presse destinées à la promotion du jeu. C'est une mini campagne en 4 étapes : 1 semaine = 1 étape... La première semaine nous retrouvons la première annonce presse avec le poignard, symbolisant la traque. Ensuite la corde, symbolisant la justice, la tombe symbolisant la mort et le dernier le jeu final.
Armurerie :
Back to Top